Spectacle «Parades», 2002-2007
Olivier Blocher (Cassandre) Saltimbanque alsacien. Auteur (Les Schmurtz, Épisode 1, «Les Relations professionnelles», et Épisode 2 (en cours), «Les Relations amicales»; Raoul perd la boule; Pagaille chez les perroquets), comédien, et metteur en scène de pièces de théâtre en français. Président de l'association TRAAC (TRoupe Artistique Amateur Culturel) à Strasbourg (www.traac.net). Débutant dans le boulevard, il a essayé presque tous les genres et formes théâtrales existantes. C’est dans la comédie qu'il se sent le mieux. Fasciné par les contrastes entres les gens, les genres, les choses, ramenant le tout à l'humour sur scène, pour faire un contraste avec la vie.

Dorothée Polanz (Léandre) Née à Nancy, d’origine franco- allemande. Après des études en classes préparatoires à Metz, elle passe une double licence (Lettres Modernes/ Études théâtrales) à Strasbourg, et poursuit actuellement des études de doctorat en Lettres françaises et en théâtre à l'Université du Maryland (U.S.A.). Elle se passionne pour le XVIIIe siècle, les Symbolistes et les Décadents, ainsi que pour la peinture. Dans le cadre du théâtre, elle s’intéresse à la marionnette, au cabaret, à l’opéra, et généralement au côté visuel et corporel (danse, pantomime, masque, costumes, maquillage); elle joue de préférence de façon muette ou masquée. Elle se destine à la mise en scène et a déjà dirigé des productions d’Electre (Giraudoux) et d’Antigone (Anouilh), ainsi qu’une création originale sur le thème du cabaret en 2003, en collaboration avec l’école des Beaux Arts de Metz, et un spectacle intitulé Il était une fois... (à partir des contes de Perrault) en 2004 à l'École française de Middlebury College (U.S.A.). Elle a collaboré à la rédaction du Parades: Léandre Eunuque, Le Mauvais Exemple, Léandre Ambassadeur, Paris, Lampsaque, 2006.



Guy Spielmann (Gilles) Né et élevé à Marseille (Quartiers Nord). Enseignant chercheur-bateleur à Georgetown University (Washington, USA) et, épisodiquement, au département d'Études théâtrales de l'université de Strasbourg et de Paris X-Nanterre. A joué les utilités (deux secondes en scène), les rôles principaux (le Dom Juan de Molière), en français, en anglais, en borborygmes (le conférencier des Chaises d'Ionesco), en chantant (Joseph and his Amazing Technicolor Dreamcoat) ou sans dire un mot (le Schmürz de Boris Vian). Travaille à la fois sur la pratique et l'histoire de la mise en Scène. Créateur du centre virtuel de ressources sur les arts du spectacle aux XVIe -XVIIIe siècles, «Spectacles du Grand Siècel». Derniers ouvrages parus: Le Jeu de l'Ordre et du Chaos: Comédie et pouvoirs à la Fin de règne, 1673-1715, Paris, Honoré Champion, 2002. (Voir la présentation) et Parades: Léandre Eunuque, Le Mauvais Exemple, Léandre Ambassadeur, Paris, Lampsaque, 2006 (Voir la présentation)
 

Henry Méra (Cassandre, 2002-2003)

Tanja Pagnuco (Isabelle, 2002-2003)
Claire Spacher (Léandre et Madame Gilles, 2002)

HAUT